Le réseau des tiers-lieux aquitains

De nombreux facteurs sociaux, économiques, environnementaux, ont amené les professionnels indépendants et salariés à réadapter leur cadre de vie au travail. La naissance de lieux alternatifs (comme La Cantine à Paris pour le plus connu en France et l’Arrêt Minute à Pomerol pour son caractère rural) en sont le résultat tangible aujourd’hui. Ces lieux proposent de nouvelles façons de travailler en conciliant mieux activité professionnelle et environnement de proximité.

Voir la carte des tiers-lieux ouverts et en projet http://dynmap.aquitaine.fr/tiers_lieux_aquitains/flash/

L’association Arrêt Minute a été le premier espace de coworking en milieu rural en Aquitaine. Son implantation a séduit et démontré que la formule est particulièrement utile et source de dynamisme pour le tissu local.

Définition

Le coworking est une nouvelle façon de travailler. C’est le fait d’offrir un espace de travail ouvert à tous, à un individu en échange d’une contrepartie financière bien souvent minime. C’est un endroit où se rencontrent divers individus d’horizons différents, autonomes, permettant par la suite l’échange de compétences et d’idées aboutissant bien souvent à des projets.

L’espace de co-working à Pomerol est géré par l’association Arrêt Minute depuis octobre 2010.

Son but est d’accueillir les travailleurs nomades dans un espace de travail partagé, collaboratif et en réseau. L’espace est familial, ouvert et en devenir. Il dispose de 5 places permanentes, de 2 places en accueil ponctuel et d’une place pour former des personnes (stage ou formation). Il est géré par les permanents (accueil, planning, logistique… ) et constitué de 2 open spaces de 4 bureaux.

L’Arrêt Minute met à disposition :

  • un bureau avec connexion wifi,
  • une ligne téléphonique dédiée pour les appels entrant ou sortant vers les fixes (en France),
  • une ambiance à la fois studieuse et détendue
  • une machine à café, une cuisine équipée et un petit salon pour recevoir les clients/publics

Aucun dossier à fournir pour entrer dans cet espace, il suffit de réserver par téléphone ou mel. L’accord se fait sur la base du respect de règles de vie commune.

Le réseau des tiers-lieux aquitains

En 2011, après une année d’exploitation, l’Arrêt Minute a repéré le fait que de nouvelles initiatives avaient besoin de partager leurs expériences et leurs projets, notamment l’association A Mi-Chemin et la Scop Kokerboom, qui sont impliquées séparément dans des programmes liés à de nouvelles pratiques organisationnelles en Aquitaine (coworking, télétravail, tiers-lieux associant activité professionnelle et vie personnelle…).

Cependant des freins apparaissent dans le développement de ces initiatives car de nombreux aspects sont difficiles à mettre en place isolément : prospection, sensibilisation, information, etc. En effet, les entreprises restent dubitatives ou mal informées vis-à-vis du télétravail pour leurs salariés, et les collectivités ne sont pas toutes sensibilisées à ces nouveaux lieux et nouvelles pratiques.

C’est pourquoi il est apparu nécessaire, pour éviter l’éparpillement et la dispersion des énergies, de fédérer les initiatives à travers une démarche commune en Aquitaine. A cette fin, les trois entités citées ci-dessus se sont rassemblées et ont mis en place le réseau : “Tiers Lieux, travailler autrement en Aquitaine

Réseau des tiers-lieux

Objectifs :

  • Recenser
    • en repérant les initiatives en Aquitaine afin de les renforcer,
    • en offrant ainsi un réseau de déploiement et de développement communs,
    • en liant territoires, projets, savoirs, pour que les espaces de travail puissent co-exister et s’appuyer les uns sur les autres,
    • en défendant et soutenant la place de la diversité des acteurs et des territoires.
  • Mobiliser
    • en favorisant le partage d’expériences,
    • en mutualisant les moyens et les compétences afin de permettre non seulement de dynamiser l’écosystème local de chacun mais aussi plus largement,
    • en échangeant les connaissances et compétences pour capitaliser sur la valeur de chacun.
  • Sensibiliser / Informer / Diffuser
    • en informant de la pertinence de ces espaces de travail dans les pratiques professionnelles et de leur prise en compte dans les politiques publiques,
    • en donnant une visibilité à l’échelle locale et régionale aux acteurs innovants,
    • en offrant un réseau de diffusion et de communication pour le développement de chacun,
    • en favorisant une capitalisation forte et durable des espaces générés par le réseau et en leur offrant une visibilité accrue,
    • en résonant en permanence avec d’autres acteurs en France.

Les partenaires ont organisé le projet en 2 phases : 2011 - 2012 : Étape de prospection, de construction du réseau et d’amorce de projets et de formation au télétravail 2013 - 2014 : Phase de consolidation et d’animation du réseau.

Actions envisagées pour 2011-2012 :

  • Créer et alimenter une base de données regroupant l’ensemble des cibles
  • Mettre en places les outils visant à faire connaître les nouvelles pratiques
  • Concevoir un site internet / réseau social / outil collaboratif permettant de proposer une méthodologie et d’évangéliser autour du projet aquitain
  • Mettre en place des journées d’informations via Communautés de communes, Pays, chambres consulaires, technopôles et pépinières...
  • Mettre en place des rencontres avec les autres initiatives
  • Proposer et mettre à disposition des ressources permettant aux porteurs de projet aquitains d’avancer dans leurs démarches : conception de tiers lieux, démarches administratives, aspects juridiques, économiques, benchmark
  • Recenser les membres du réseau pour, à terme, initier des échanges, des projets collaboratifs, et favoriser l’animation du réseau aquitain.
  • Elaborer en mode collaboratif un projet de charte définissant dans les grandes lignes les spécificités de chaque tiers lieux et les atouts du réseau régional.

Consulter la délibération n°2011.1775. de la Commission Permanente du 17 octobre 2011

Contacter le réseau des tiers-lieux aquitains :
http://tierslieux.org/
contact@tierslieux.org