Amplifier les usages et services de Pigma (Plateforme d’information géographique mutualisée en Aquitaine)

1er août 2011

La poursuite de la dynamique de partage des données cartographiques régionale « Pigma » a reçu le soutien de la Commission permanente commission permanente La Commission permanente est un organe de délibération élu par l’Assemblée plénière à la représentation proportionnelle.

Présidée par le président du Conseil régional, elle se compose de 38 membres dont 15 vice-présidents. Elle se réunit environ une fois par mois.

source : http://aquitaine.fr/institution/con...
du 11 juillet 2011.

Dans sa phase initiale, de 2008 à 2010, le programme Pigma (www.pigma.com) porté parle GIP ATGéRi (Aménagement du Territoire et Gestion des Risques) a consisté à acquérir des données géographiques de manière groupée, à traiter et à mettre en ligne ces dernières grâce à des webservices innovants, et à les valoriser par une dynamique d’accompagnement et d’animation indissociables. Ce projet d’envergure a généré des effets de mutualisation suffisamment structurants en Aquitaine pour mobiliser, dès son initialisation en 2008, le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) au titre de son Axe 2 consacré au développement des TIC TIC Les technologies de l’information et de la communication (TIC) regroupent les techniques utilisées dans le traitement et la transmission des informations, principalement de l’informatique, de l’Internet et des télécommunications.

Par extension, elles désignent un secteur d’activité économique.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Techno...
au service de la société de l’information.

Le programme Pigma bénéficie à l’ensemble des collectivités territoriales, aux établissements publics et au secteur associatif. Au sein du Conseil régional d’Aquitaine plusieurs directions opérationnelles (la Direction « Aménagement et développement territorial », la Direction « Equipement, transport, construction » ou la Délégation TIC TIC Les technologies de l’information et de la communication (TIC) regroupent les techniques utilisées dans le traitement et la transmission des informations, principalement de l’informatique, de l’Internet et des télécommunications.

Par extension, elles désignent un secteur d’activité économique.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Techno...
, par exemple) ont ainsi bénéficié des résultats du projet, ainsi naturellement, la cellule géomatique.

Aujourd’hui, près de 300 partenaires ont intégré la dynamique partageant ainsi plus de 1 400 couches de données. Le projet positionne l’Aquitaine parmi les régions à la pointe en terme d’informations territoriales partagées.

Aussi, dans une seconde phase du projet, le GIP ATGéRi propose-t-il de développer et d’améliorer sensiblement les usages et les services pour ses partenaires.

Pour répondre à ces objectifs, le programme PIGMA 2011-2013 comprendra 2 volets majeurs :

1. Amplifier les usages

  • Accompagnement personnalisé à l’identification, au catalogage et à la saisie des données
  • Groupes de travail
  • Animations et formations autour du catalogue de données - Veille sur le patrimoine de données publiques disponible

2. Développer les services

  • Amélioration continue de la cartographie du territoire
  • Développement de services de mobilité
  • Cartographie embarquée
  • Développement d’un API (Application Programming Interface)
  • Lien avec IDS (Infrastructures de Données Spatiales) frontalières
  • Evolution des catalogues
  • Applications spécifiques

L’ensemble de actions décrites ici a donc pour objectif d’amplifier les usages et de développer les offerts services aux partenaires du programme Pigma. Leur description, détaillée dans la délibération ci-dessous, correspond à un moment clé de la mise en place du programme : après la période d’acquisition ambitieuse des référentiels et du recrutement réussi des partenaires, Pigma doit, par ses méthodes de travail, précises, collaboratives, patientes, savoir acquérir pour le long terme la confiance de son réseau partenarial, ce qui, pour une entreprise aussi inédite, sur de sujets aussi sensibles, mérite le temps et le soutien public aux niveaux où ils sont prévus.

Pour autant, un tel niveau de soutien, sur lequel sont investis la Région, les cinq SDIS et les Fonds européens, ne saurait être pérennisé dans le temps au delà de ce qui est ici planifié, à savoir trois ans : il revient à ATGéRi, sur cette période, de prévoir et de négocier, au rythme des bénéfices qu’il saura apporter à ses partenaires, un modèle économique fiable et rassurant qui traduira au mieux un équilibre ternaire avantage / capacité contributive / contribution, dans un esprit de péréquation recherchant à la fois équité et solidarité.

La Commission Permanente commission permanente La Commission permanente est un organe de délibération élu par l’Assemblée plénière à la représentation proportionnelle.

Présidée par le président du Conseil régional, elle se compose de 38 membres dont 15 vice-présidents. Elle se réunit environ une fois par mois.

source : http://aquitaine.fr/institution/con...
du 11 juillet 2011 a décidé dans ce cadre une subvention globale de 1 million d’euros de crédits d’investissement au GIP ATGéRi, en contrepartie d’une aide du FEDER de 1,8 million d’euros et 1,15 million d’euros d’autofinancement.

Consultez la délibération n°2011.1365.CP "Amplifier les usages et développer les services de Pigma (Plateforme d’information géographique mutualisée en Aquitaine)