Bedous : un tiers lieu place de la Mairie

Les élus de la Commission Permanente commission permanente La Commission permanente est un organe de délibération élu par l’Assemblée plénière à la représentation proportionnelle.

Présidée par le président du Conseil régional, elle se compose de 38 membres dont 15 vice-présidents. Elle se réunit environ une fois par mois.

source : http://aquitaine.fr/institution/con...
du 25 novembre 2013 ont voté en faveur de la création d’un tiers-lieu à Bedous, attribuant une aide de 17 581€.

La Communauté de Communes de la vallée d’Aspe regroupe une population de 2740 habitants (Recensement INSEE 2010). Le vallon (Bedous, Accous, Osse en Aspe et Lées-Athas) concentre 64% de la population et accueille l’essentiel des équipements qui portent la vie économique présentielle de la vallée.

Le projet de territoire Aspe 2020 retient un objectif de population résidentielle permanente de 3000 habitant en 2020, ce qui nécessitera l’accueil d’une nouvelle population de 560 habitants (pour compenser le solde naturel négatif et les migrations sortantes).

Bedous est le centre névralgique de la vallée, à la fois centre de vie économique, pôle de services et d’équipements de proximité et lieu d’ancrage de la vie sociale. Cette situation lui confère le rôle de « bourg-centre » de la vallée. Cette position lui procure un dynamisme important à l’échelle du territoire.

Une étude préalable d’opportunité d’un tiers-lieu a été réalisée par l’Agence Départementale du numérique 64 (ADN64), et plusieurs enquêtes auprès des télétravailleurs locaux indépendants et salariés ont été diffusées par le Pays d’Oloron-Haut Béarn.

Trois profils-cibles d’utilisateurs potentiels d’un espace de travail partagé, ont été identifiés : les habitants travaillant hors de la commune, les propriétaires de résidence secondaire et les salariés travaillant actuellement à leur domicile.

Les résultats de ces enquêtes confortent l’intérêt pour la création d’un Tiers Lieu à Bedous : 65% des répondants (soit 26 personnes) ont exprimé leur souhait de travailler dans un tiers-lieu (et 35% à domicile).

La raison principale qui motive les télétravailleurs est la congestion de l’axe Oloron-Pau.

La centralité de Bedous apparait ensuite comme facteur décisif dans le choix du tiers-lieu.

Les attentes principales des futurs utilisateurs du tiers-lieu de Bedous sont : la convivialité, le calme, le très haut-débit, un service de visioconférence et une salle de réunion.

La commune de Bedous propose d’aménager et de mettre à disposition des locaux professionnels vacants de 143 m2 qui jouxtent la mairie.

Elle s’appuie sur un partenariat étroit avec la Communauté de Communes de la Vallée d’Aspe à qui elle propose de confier une mission de maîtrise d’oeuvre pour faire fonctionner la structure : animation, communication, promotion.

L’association Haute-Aspe Haut-Débitaura pour sa part vocation à animer la communauté des télétravailleurs du territoire.

Le tiers-lieu fonctionnera 24h/24h avec un contrôle d’accès automatique.

La création d’un tiers-lieux s’inscrit dans une logique de développement, à la fois au sein des entreprises et dans les territoires, en pouvant permettre de :

  • conforter le tissu des télétravailleurs indépendants actuellement sur le territoire
  • proposer cet outil aux salariés d’entreprises privées ou d’organismes publics
  • accueillir de nouveaux télétravailleurs sur le territoire
  • mettre en réseau l’ensemble des télétravailleurs du territoire
  • faciliter l’accueil de porteurs de projet souhaitant s’installer sur le territoire
  • renforcer l’attractivité du territoire

Télécharger la délibération

PDF - 446.1 ko

Télécharger l’annexe

PDF - 66.3 ko

Source photo de Bedous : jpazam licence creative commons, Flickr