Bilan de l’expérimentation Hirondo, covoiturage temps réel et intermodalité

13 juillet 2012

Le Pays de la Haute Gironde et les 5 entreprises rassemblées pour expérimenter le service de mobilité Hirondo rendent public le bilan de l’opération menée de janvier à juin 2012.

Plus de 40 personnes sont venues participer à cette restitution, lundi 2 juillet 2012 à l’Hôtel de Région.

Ouverte par Bernard Bournazeau, élu régional et Président du Pays Haute Gironde, la réunion et les échanges ont été précédés d’éléments de cadrage sur le covoiturage et les déplacements en Gironde.

    Eléments de cadrage

    Les déplacements en Gironde, avec un focus Haute Gironde

Éléments de cadrage (doc PDF 1,9Mo) sur la congestion globale des grands réseaux, les pratiques automobiles et le faible taux de covoiturage, par l’agence d’urbanisme Bordeaux métropole Aquitaine A’urba

    Le maillon covoiturage dans la chaine de mobilité

Ecolutis, opérateur de service de covoiturage pour les entreprises et les collectivités, a dressé une analyse d’opportunité de ce nouveau type de transports.

Atouts

  • Une offre de trajet très variée
  • Une offre de trajet correspondant par nature à des trajets effectués
  • Une offre gérée par les usagers
  • Une offre adaptée au désenclavement des zones peu denses
  • Un investissement très faible

Contraintes

  • Une nécessité d’obtenir rapidement une densité d’utilisateurs importante. Car sans utilisateurs, pas de service.
  • Un temps de déploiement très long correspondant à l’appropriation du service par les usagers
  • Une offre diffuse et non régulière tant que la densité critique n’est pas atteinte

Défis

  • Faire connaître : communiquer
  • Faire reconnaître : convaincre et accompagner l’usage
  • Faire vivre : animer la communauté et améliorer le service

    Solution Hirondo, bilan quantitatif de l’expérimentation, perspectives de déploiement

Senda, éditeur de logiciels de mobilité et leader du consortium d’entreprises, a donné des éléments de bilan quantitatifs de l’expérimentation qui s’est déroulée sur le territoire de la Haute Gironde durant 3 mois (après 6 mois en amont de mise en œuvre), au regard des objectifs qui avaient été fixés à 300 utilisateurs et 20 points de rencontre.

Dans une perspective de déploiement d’Hirondo sur d’autres territoires aquitains, Senda a évoqué l’intérêt de l’offre technologique, intégrable (comme un module complémentaire) à des services d’information transports et covoiturage existants, et permettant ainsi :

  • une information en temps réel via SMS et alertes vocales, qui représente une valeur ajoutée d’usage tout à fait adaptée aux rythmes de vie quotidiens
  • une perspective de modèle économique via le système des Hirondelles (crédit de mobilité pour celui qui transporte, sans échange monétaire direct entre les personnes). Ces crédits peuvent être pris en charge par les collectivités pour inciter les utilisateurs au changement.
  • la mesure de la performance et de l’impact du service via l’outil de pilotage en ligne Hirondo Analytics

Télécharger la présentation complète de Senda (PDF 645Ko)

    Retours d’expérience

    Retours d’expérience comportementale

La motivation est centrale dans le facteur d’usage. Celle qui apparaît comme la plus naturelle dans l’expérimentation Hirondo est le déplacement pendulaire lié au travail.

On peut considérer que cette motivation définit une communauté homogène et qui peut être conséquente, quant à l’usage d’une partie d’Hirondo. Une démarche ascendante (bottom up) consisterait à s’appuyer sur cette communauté « naturelle » pour amener les autres fonctions de Hirondo.

Le laboratoire Ersya a proposé une synthèse de l’analyse issue des enquêtes terrain menée durant l’expérimentation (PDF 263Ko)

    Retour terrain par la Haute Gironde

Le Pays de la Haute Gironde a présenté :

  • les enjeux locaux, notamment faciliter l’accès à l’agglomération, et proposer une alternative originale à la voiture individuelle (autosolisme)
  • les moyens de communication et de médiation mis en œuvre sur le terrain : banderoles, affiches abribus, 2000 cartes de visites distribuées sur les parkings de grande surface, autocollants pour les voitures participantes, etc.
  • les difficultés de mobilisation liées notamment au fait de proposer une solution « non finie », qui a dû s’ajuster au fil du temps.
  • les axes de progrès identifiés : privilégier les axes domicile-travail, élargir l’offre et le public cible à un territoire plus large (ex : Gironde)

Télécharger la présentation du Pays Haute Gironde (PDF 1,5Mo)

    Éléments de benchmarking sur les sites publics de covoiturage en Aquitaine

L’axe de recherche « Atlas numérique » du groupement de Recherche Aquitaine sur les Usages des DIspositifs Numériques RAUDIN a dressé une cartographie des plateformes publiques de covoiturage dans le grand ouest français, avec un focus sur l’Aquitaine

  • La Préfecture de Gironde, la Région Aquitaine, le Conseil général de la Gironde, la mairie de Bordeaux et la Communauté urbaine de Bordeaux se sont associés (prestataire Ecolutis) pour proposer un service gratuit de covoiturage destiné aux employeurs du territoire aquitain : moijecovoiture
  • Le département des Landes propose le service covoiturage Landes, dont la réalisation a également été confiée à Ecolutis.
  • Le service covoiturage du Département du Lot-et- Garonne->http://www.covoiturage-47.fr/], est réalisé par la société Roulez Malin.
  • Covoiturage 64, le service proposé par le Département des Pyrénées-Atlantiques, http://www.covoiturage64.fr/, réalisée par Héliantis & Bluelogic.

Pour toute demande d’information : Angel Talamona, Senda angel.talamona@senda.fr Tel : 06.78.84.79.04 www.hirondo.com

Ce projet a bénéficié du soutien de la Région Aquitaine