E-tourisme

Avec l’apparition constante de nouveaux usages et comportements via Internet et la mobilité, le secteur du tourisme est confronté à de fortes mutations.
La Région Aquitaine et la Mopa (Mission des Offices de tourisme et des Pays touristiques d’Aquitaine) accompagnent les acteurs du tourisme dans ces mutations, notamment en favorisant les projets qui concourent au développement du e-tourisme e-tourisme Le e-tourisme, également dénommé tourisme électronique ou tourisme numérique, désigne les activités du tourisme sur Internet. Il permet aux internautes, également appelés touristonautes dans ce cas, de préparer, organiser, réserver et payer leurs séjours sur Internet. .

    Des projets impulsés et portés par la Région

    Un appel à projets pour la médiation innovante du patrimoine à des fins touristiques

Scala dei Turchi par miss_yasmina - Licence CC BY-SA 2.0En 2013, la Région Aquitaine a identifié la filière du e-tourisme e-tourisme Le e-tourisme, également dénommé tourisme électronique ou tourisme numérique, désigne les activités du tourisme sur Internet. Il permet aux internautes, également appelés touristonautes dans ce cas, de préparer, organiser, réserver et payer leurs séjours sur Internet. et de la numérisation du patrimoine comme l’une des filières prioritaires en matière de développement économique.
C’est dans cette logique qu’elle a lancé la première édition de l’appel à projets Médiation innovante du patrimoine au service du développement touristique dont l’objectif premier consiste à soutenir de nouvelles formes de médiation culturelle au service du développement touristique des territoires.

Via ce dispositif, la Région souhaite :

  • permettre l’émergence de dispositifs créatifs ambitieux et exemplaires en matière de valorisation patrimoniale ;
  • favoriser la réutilisation des ressources numériques culturelles et touristiques ;
  • développer le tourisme local en proposant une offre culturelle innovante attractive ;
  • soutenir la filière numérique aquitaine et lui offrir une vitrine pour la conquête éventuelle d’autres marchés (dans une dynamique compétitive) ;
  • initier de nouvelles formes de partenariats (inédits ou peu fréquents) pour un croisement des compétences, de savoir-faire et d’usages entre les secteurs touristique, culturel et du numérique.

Face au succès de l’opération, une deuxième édition est envisagée pour l’année 2014.

Pour en savoir plus :

    Une application mobile de valorisation de l’itinérance douce

Les deux dernières années ont vu naître en Aquitaine un mouvement de modernisation des offices de tourisme par le numérique (aménagement numérique des espaces d’accueil).
De plus en plus, la volonté des acteurs touristiques est de compléter cette première démarche en inscrivant leur stratégie numérique dans la nouvelle tendance du web : le « SoLoMo » (pour Social Local Mobile ).
Cette volonté exprimée par de nombreux territoires passe désormais par un positionnement sur le marché des applications mobiles (le service en mobilité – « Mo » : sur smartphones, tablettes ou autre terminal mobile), qui permettent aux touristes d’accéder à des services localisés (GPS – « Lo » : localisation de l’offre touristique, d’informations de proximité, etc.) et d’échanger entre eux (web social web social Le Web social fait référence à une vision d’Internet considéré comme un espace de socialisation, un lieu dont l’une de ses fonctions principales est de faire intéragir les utilisateurs entre eux afin d’assurer une production continuelle de contenu, et non plus uniquement la distribution de documents. _ Considéré comme un aspect très important du Web 2.0, il est associé à différentes systèmes sociaux tels que le réseautage social, les blogs ou les wikis.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Web_social
– « So » : avis, commentaires, partage de photos, etc.).

travel par fdecomite - Licence CC BY 2.0Par ailleurs, un attrait grandissant pour les pratiques touristiques éco-responsables, et notamment pour la mobilité douce (cyclotourisme, randonnées pédestres et équestres, tourisme fluvial, etc.) se manifeste de la part des touristes.
En haute saison 2011, le taux de touristes français et étrangers qui ont pratiqué la randonnée pédestre en Aquitaine s’élève à 21,2% (il s’agit de la 5e activité la plus pratiquée par les touristes). La pratique du VTT ou du cyclotourisme arrive quant à elle en 7e position, avec 13,1% des touristes.

Forte de ces constatations, la Région Aquitaine a souhaité compléter son dispositif d’aide au tourisme d’itinérance en se dotant d’un outil capable d’offrir aux touristes, mais également aux Aquitains, un service de qualité sur la totalité du territoire régional : il s’agit de l’application mobile ItiAqui.

L’utilisateur pourra rechercher un itinéraire par critères, localisation, durée, niveau de difficulté, thématique, consulter un descriptif des circuits, etc.
ItiAqui fera exception dans le paysage des applications mobiles d’itinérance, principalement par la richesse des données cartographiques qu’elle proposera : OpenStreetMap (notamment en mode embarqué), mais aussi les fonds SCAN 25® et BD ORTHO® (photos aériennes à 50cm datant de 2012) de l’IGN ou encore les données cartographiques Cartogip.

L’application a été présentée dans sa version bêta par Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional en charge du tourisme, lors des Rencontres nationales du e-tourisme institutionnel le 25 septembre 2013.
Le lancement officiel est prévu le 1er décembre 2013.

Ce projet s’inscrit dans une démarche collective avec les 5 départements aquitains et dans un processus de valorisation de la base de données base de données Une base de données, BD ou BDD est un lot d’informations stockées dans un dispositif informatique.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Base_d...ées
touristiques Sirtaqui.

    Appui aux stratégies de destination : développement d’un outil d’autodiagnostic numérique

La Région Aquitaine accompagne les acteurs privés ou publics pour apporter des outils d’aide à l’appropriation du numérique et permettre ainsi le développement de nouveaux e-services au bénéfice des Aquitains, mais aussi des touristes.
Dans cette logique, la Région a initié en 2005 un programme « qualité numérique » qui s’est depuis lors étendu et a évolué vers la création d’outils, dont notamment des référentiels de bonnes pratiques dans divers secteurs d’activités.

Dans le domaine du tourisme plus précisément, la qualité des stratégies et outils numériques revêt de nombreux enjeux dont, en premier lieu, celui de concourir à la promotion des destinations touristiques. Donner de meilleures visibilité et lisibilité numériques à l’offre territoriale peut jouer un rôle considérable dans la prise de décision des internautes dans la réservation ou l’achat en ligne d’un produit touristique : d’un point de vue économique, cela peut favoriser le tourisme effectif sur un territoire.

En ce sens, la Mopa (Mission des offices de tourisme et Pays touristiques d’Aquitaine), soutenue par la Région Aquitaine, œuvre à la structuration stratégique de l’offre touristique et à la professionnalisation des offices de tourisme, particulièrement en matière de numérique.
Pour cela, elle a notamment mis en place des formations qui font désormais référence au niveau national : Animateur numérique de Territoire ou Management de destination.

my travel gear par Jon Rawlinson - Licence CC BY 2.0En appui de ces formations, la Région Aquitaine a souhaité outiller les acteurs institutionnels du tourisme pour les accompagner dans la définition de leur stratégie numérique de destination et ainsi leur permettre d’améliorer la lisibilité de leur offre touristique.

La Région Aquitaine a donc lancé en 2013 une consultation dont l’objet est la réalisation d’un outil numérique performant basé sur un référentiel spécifique, et sur lequel les acteurs institutionnels touristiques pourront s’auto-diagnostiquer : évaluer leurs stratégies, obtenir des conseils, suivre les bonnes pratiques mais aussi gérer le suivi et l’évaluation de leurs actions numériques.

L’outil sera mis à disposition des organismes institutionnels aquitains du tourisme (Comités régional et départementaux du Tourisme, Offices de Tourisme, Syndicats d’Initiative, Pays touristiques) qui souhaitent adapter leurs stratégies aux nouvelles pratiques des clientèles touristiques.

Cette démarche doit permettre de répondre à deux principaux objectifs :

  • Proposer un outil opérationnel d’accompagnement à la professionnalisation des acteurs touristiques : outil de test et d’évaluation répondant à leur besoin de mieux comprendre, juger et suivre leur stratégie numérique de destination ;
  • Favoriser l’échange et l’émulation entre les structures au travers de la comparaison des résultats recueillis au fur-et-à-mesure des tests réalisés avec l’outil.

Pour la Région Aquitaine, la mise en œuvre de cet outil relève d’un enjeu important de recueil de données sur la stratégie numérique des acteurs touristiques aquitains, dans la continuité du « Baromètre de l’e-tourisme e-tourisme Le e-tourisme, également dénommé tourisme électronique ou tourisme numérique, désigne les activités du tourisme sur Internet. Il permet aux internautes, également appelés touristonautes dans ce cas, de préparer, organiser, réserver et payer leurs séjours sur Internet.  » mis en place entre 2007 et 2010 et dont l’objet était de réaliser un bilan de la fréquentation des sites web de tourisme.
Les statistiques réalisées à partir de ces données pourront être exploitées afin d’adapter les dispositifs d’aides régionaux, d’axer les formations sur les faiblesses repérées ou encore de conditionner l’attribution des aides régionales (par un contrôle de la pertinence des actions et projets pour lesquels est formulée une demande de subvention régionale).

Il est également important de souligner que le référentiel ainsi que l’outil, qui pourront être ouverts aux autres Régions, permettront à l’Aquitaine de renforcer le rôle pionnier qu’elle joue dans le domaine de l’e-tourisme e-tourisme Le e-tourisme, également dénommé tourisme électronique ou tourisme numérique, désigne les activités du tourisme sur Internet. Il permet aux internautes, également appelés touristonautes dans ce cas, de préparer, organiser, réserver et payer leurs séjours sur Internet. .

Le lancement de l’outil est prévu en début d’année 2014.

    Les Rencontres nationales du e-tourisme e-tourisme Le e-tourisme, également dénommé tourisme électronique ou tourisme numérique, désigne les activités du tourisme sur Internet. Il permet aux internautes, également appelés touristonautes dans ce cas, de préparer, organiser, réserver et payer leurs séjours sur Internet. institutionnel

Travel par Susana Fernandez - Licence CC BY-ND 2.0 Depuis 2010, l’Aquitaine accueille les Rencontres nationales du e-tourisme institutionnel au Palais Beaumont de Pau.
Organisées par l’agence des initiatives numériques AEC à la demande de la Région, ce rendez-vous incontournable rassemble désormais près de 800 personnes qui viennent échanger et s’interroger sur les problématiques liées au e-tourisme e-tourisme Le e-tourisme, également dénommé tourisme électronique ou tourisme numérique, désigne les activités du tourisme sur Internet. Il permet aux internautes, également appelés touristonautes dans ce cas, de préparer, organiser, réserver et payer leurs séjours sur Internet. institutionnel.
Les Rencontres sont principalement à destination des Comités départementaux et régionaux du tourisme, Offices de tourisme, Syndicats d’initiative et autres gestionnaires de destinations, ainsi que de leurs prestataires.
Chaque année, un Forum de l’innovation est intégré à la manifestation, en marge des ateliers et plénières qui constituent le cœur des Rencontres. Le Forum de l’innovation permet aux entreprises qui le souhaitent de faire découvrir aux participants leurs produits et innovations dans le secteur du e-tourisme e-tourisme Le e-tourisme, également dénommé tourisme électronique ou tourisme numérique, désigne les activités du tourisme sur Internet. Il permet aux internautes, également appelés touristonautes dans ce cas, de préparer, organiser, réserver et payer leurs séjours sur Internet. .

    Aides économiques aux acteurs touristiques aquitains

Afin de contribuer à l’amélioration du développement des offres de services touristiques en ligne, la Région Aquitaine soutient une large gamme de projets à vocation e-touristique dans le but de renforcer la lisibilité et l’attractivité des destinations aquitaines dans toute leur diversité.

Les aides économiques de la Région consistent en :

  • le soutien à la création de sites internet, portails touristiques, modules multimédia et interactifs (investissements matériels) ;
  • le soutien à la mise en réseau Intranet et à la modernisation de sites Internet existants (traduction multilingues, opérations marketing,…) ;
  • l’aide au développement du e-commerce : acquisition de logiciels de suivi de disponibilités et de commercialisation de l’offre (investissement immatériel) ;
  • l’accompagnement de l’innovation technologique et expérimentale : exploitation de nouveaux outils multimédia pour la promotion et la valorisation d’un site, d’un réseau de site ou d’un territoire structuré (définition de contenu et investissement matériel) ;
  • la création d’un concours aux initiatives innovantes et aux bonnes pratiques régionales primant trois thématiques : conquêtes de nouveaux marchés, attractivité des territoires, valorisation des offres.

    Le SIRTAQUI : une base de données base de données Une base de données, BD ou BDD est un lot d’informations stockées dans un dispositif informatique.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Base_d...ées
collaborative pour l’ensemble des acteurs du tourisme aquitain

Les Comités Départementaux du Tourisme (CDT) et le Comité Régional du Tourisme (CRT) ont pour vocation et attribution de promouvoir le tourisme des départements et de la région.
En Aquitaine, avec le concours du Conseil Régional et de l’Europe, ces acteurs (Comités Départementaux du Tourisme de la Dordogne, de la Gironde, des Landes, du Lot-et-Garonne et du Béarn-Pays-Basque et Comité Régional du Tourisme d’Aquitaine) se sont associés au sein du dispositif SIRTAQUI - Système d’Information Régional Touristique de l’AQUItaine - pour accroître l’efficacité de la promotion touristique de leur territoire en contribuant à l’alimentation d’une base de données base de données Une base de données, BD ou BDD est un lot d’informations stockées dans un dispositif informatique.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Base_d...ées
commune portant sur l’ensemble de l’offre touristique de l’Aquitaine : hébergements, activités et loisirs, patrimoine, restaurants, fêtes et manifestations.

Logo SIRTAQUI - Source : Comité régional de Tourisme d'Aquitaine Le SIRTAQUI permet de choisir et de mettre en forme les informations rassemblées, notamment pour réaliser des éditions ou alimenter des sites internet (aujourd’hui, environ une centaine dans toute la région).
Il permet également de répondre de manière précise et personnalisée à ceux qui préparent leur séjour et visitent la région en offrant un accès à l’information provenant de tous les départements d’Aquitaine, par commune ou par territoire, ou encore en permettant d’effectuer des requêtes à questions multiples sur la base de données base de données Une base de données, BD ou BDD est un lot d’informations stockées dans un dispositif informatique.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Base_d...ées
(ex : les hôtels 2 étoiles à proximité d’un golf).

Par ailleurs, le comité SIRTAQUI étend désormais la diffusion des données de la base touristique régionale à des organismes tiers afin d’accroître la visibilité des professionnels du tourisme aquitains et d’augmenter ainsi celles de la destination Aquitaine et des territoires qui la composent.
A ce sujet : lire notre article Diffusion des données SIRTAQUI pour une meilleure promotion de la destination Aquitaine.

Plus de précisions :

E-tourisme et patrimoine : consulter le site Visites en Aquitaine.

Crédits photos :