Etat des lieux SIG Aquitaine 2013

La Région Aquitaine travaille actuellement à la mise en cohérence des programmes liés à l’Information Géographique (IG) qu’elle soutient dans l’optique de la définition d’une nouvelle stratégie régionale définie en concertation avec les acteurs du territoire.

    Les éléments ci-dessous sont issus de l’étude confiée à GAIAGO, cabinet de conseil spécialiste des IDS/IDG (infrastructures de données spatiales/géographiques) et de leur impact sur le développement économique de la filière Information Géographique (IG). Dans cet article, les extraits de l’analyse du cabinet conseil issues de l’étude sont signalés en italique entre guillemets.

    Préambule

L’ Information Géographique (IG) bénéficie actuellement d’une vitrine particulière en aquitaine grâce à l’organisation à Bordeaux des 7e Dynamiques régionales de l’information géographique en avril 2013. Cette manifestation annuelle est réalisée avec le concours de l’Association Française de l’Information GEOgraphique (AFIGEO).

Consultez le programme, le reportage photo et l’ensemble des interventions

Deux constats illustrent la démarche : d’une part l’“IG est un secteur qui connait une forte croissance économique” et d’autre part “les IDG sont multiples et sur différents niveaux territoriaux en Aquitaine”

C’est dans ce contexte qu’a émergé le besoin d’une “Étude stratégique pour le développement d’une politique régionale « Information Géographique » visant la fourniture d’e-services aux Aquitains" dont le premier objectif est de dresser un état des lieux des rôles des différents acteurs publics régionaux dans le domaine de l’IG.

    Méthodologie de l’état des lieux

Le schéma ci-contre représente les interactions explorées dans la phase d’état des lieux.

En pratique, le recueil terrain s’est déroulé en deux temps :

  • Cinq entretiens individuels ont été menés avec les représentants des structures du pôle public d’expertise (PPE) : GIP ATGeRi, AGRN, APEM, ADACL et CDG 47 (voir l’article :Le Pôle Public d’Expertise aquitain)

« Ces entretiens avaient pour objectif d’identifier les services et les compétences mises en œuvre, les objectifs et les cibles adressées et les interactions avec les autres acteurs. »

  • Une vingtaine d’entretiens téléphoniques avec des collectivités utilisatrices et non utilisatrices des services des IDG.

Ci-dessous, la carte de panel des structures publiques auditées

    Bilan des retours du PPE

    Un bilan des services opérationnels, ...

Territoire2433404764 Pyr.64 Hors Pyr
Animation en général PIGMA PIGMA PIGMA IGECOM40 PIGMA CDG47 PIGMA APEM PIGMA
Mise en place de partenariats AGRN PIGMA IGECOM40 CDG47 APEM PIGMA CG64 ?
Animation de GT PIGMA PIGMA IGECOM40 CDG47 PIGMA PIGMA CG64 ?
Relai local officiel PIGMA AGRN IGECOM40 CDG47
Participation aux GT IGECOM40 CDG47 APEM
Achats mutualisés PIGMA PIGMA IGECOM40 PIGMA PIGMA PIGMA PIGMA
Échanges de données PIGMA PIGMA IGECOM40 CDG47 PIGMA PIGMA
Géotraitements AGRNGIP ATGERI GIP ATGERI IGECOM40GIP ATGERI CDG47GIP ATGERI APEM AUDAP GIP ATGERI AUDAP (partiellement) GIP ATGERI
Conseil Assistance AGRN IGECOM40 CDG47 APEM
Formation AGRN IGECOM40 CDG47 APEM
MO cadastre CG24 CG33 IGECOM40 CDG47 CG64 CG64
Entretien de la couche adresse SDIS24 GIP ATGERI SDIS33 GIP ATGERI SDIS40 GIP ATGERI SDIS47 GIP ATGERI SDIS64 GIP ATGERI SDIS64 GIP ATGERI
Couches multi-acteurs GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI
Levés terrains GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI

Lexique :

  • GT : Groupe de travail
  • MO cadastre : Maîtrise d’œuvre de la vectorisation du cadastre
  • Couches multi-acteurs : Coordination de la production de couches multi-acteurs

" Au vu de ce tableau, nous pouvons constater des « manques » là où il n’y a pas de relai local. Ces manques constituent des zones blanches au sens SIG (et non pas au sens couverture haut-débit). Ces manques sont sur différents plans :

  • Sur la négociation des partenariats (avec les gestionnaires de réseaux et autres fournisseurs de données stratégiques pour les utilisateurs)
  • Sur la participation à des groupes de travail animés au niveau régional
  • Sur le conseil et l’assistance
  • Sur les formations
  • Sur les géotraitements (ex : découpages, fusions, changements de formats ou de systèmes de projections, changements de modèles de données, jointures avec MAJIC, géocodage…)

Autre constat : il y a finalement peu de doublons, ce qui est le principe même du relai local, qui permet une subsidiarité optimale entre l’échelon régional, en back-office, appuyant le relai local, interlocuteur principal, sinon unique, des utilisateurs de ce territoire. Les doublons portent surtout sur l’animation et les groupes de travail. "

    ... des services techniques,

Territoire2433404764 Pyr.64 Hors Pyr
Information éditoriale PIGMA PIGMA PIGMA PIGMA APEM PIGMA PIGMA
Annuaire des utilisateurs PIGMA PIGMA IGECOM40 PIGMA PIGMA PIGMA
Recherche Catalogage AGRN PIGMA IGECOM40 PIGMA PIGMA PIGMA PIGMA
Consultation Visualisation de données AGRN PIGMA IGECOM40 CDG47 APEM PIGMA PIGMA
Diffusion de données de tiers PIGMA PIGMA En projet (IGECOM40) CDG47 APEM PIGMA
Diffusion grand public PIGMA PIGMA PIGMA PIGMA CDG47 APEM PIGMA
Téléchargement de données PIGMA PIGMA En projet (IGECOM40) CDG47 APEM PIGMA
Interopérabilité PIGMA PIGMA En projet (IGECOM40) PIGMA PIGMA APEM PIGMA PIGMA
Inspiro-compatibilité PIGMA PIGMA PIGMA PIGMA APEM PIGMA
Applis métiers pour communes AGRNGIP ATGERI CG33 GIP ATGERI IGECOM40 GIP ATGERI CDG47 GIP ATGERI APEM AUDAP SDEPA GIP ATGERI AUDAP SDEPA GIP ATGERI

"PIGMA est prédominant en frontal des utilisateurs surtout là où il n’y a pas de relai local.[...] Les plateformes locales ne sont en général pas compatibles INSPIRE : elles ne proposent pas l’ensemble des services « INSPIRE » : catalogage, téléchargement, interopérabilité, transformation. [...] En ce qui concerne les contenus éditoriaux autour de l’information géographique, ils sont surtout diffusés par PIGMA

"

    et des offres thématiques :

Territoire2433404764 Pyr.64 Hors Pyr
Environnement SIGORE33 IGECOM40 CDG47 APEM
Transports / mobilité APEM
Montagne APEM
Littoral Observatoire du Littoral Observatoire du Littoral Observatoire du Littoral Observatoire du Littoral
Tourisme/culture Sirtaqui AGRN (partiellement) Sirtaqui Sirtaqui Sirtaqui CDG47 Sirtaqui APEM (partiellement) Sirtaqui
Energie/Eclairage public SDE 24 CDG47 SDEPA SDEPA
Foncier/habitat IGECOM40 CDG47 AUDAP AUDAP
Aménagement/Urbanisme PIGMA PIGMA IGECOM40 CDG47 AUDAP AUDAP
ANT Gr@ce Gr@ce Gr@ce Gr@ce Gr@ce Gr@ce
Dév. Eco. [Notamment Presdechezmoi] APEM APEM APEM APEM APEM APEM
Risques GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI
Forêt GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI GIP ATGERI

"Nous faisons le constat que la couverture thématique et territoriale est hétérogène. Mais ce constat doit être modulé par le fait que l’information recueillie au cours de cette courte étude est incomplète, et que le temps imparti n’a pas permis d’assurer que l’inventaire était exhaustif. Certaines thématiques semblent peu traitées comme les réseaux (énergies, transports, …) ou la mobilité. L’hétérogénéité n’est pas seulement thématique et territoriale mais elle est aussi fonctionnelle : les plateformes permettent plus ou moins d’échanger effectivement des informations et des séries de données."

    Bilan des retours de collectivités utilisatrices du service

" Communication : Plus d’informations sont attendues sur « qui propose quoi ». La notion sous-jacente, non exprimée mais qui ressort, est celle de catalogage ou inventaire des services et d’une animation associée, à la mesure de cet inventaire.

Aide de proximité : L’aide souhaitée par les acteurs locaux est une aide de proximité, c’est-à-dire réactive et adaptée aux priorités locales. Elle est de plusieurs natures :

  • Technique (aide à l’administration, à la mise en place d’un SIG)
  • Fonctionnelle (aide au catalogage, aide à la prise en main des SIG)
  • Marketing (aider à « vendre » le SIG en interne)

Données : Les attentes sur les données traduisent globalement une montée en échelle (effet RGE) en phase avec les enjeux du territoire et le développement de la culture SIG.

  • Cadastre
  • Occupation du sol grande échelle
  • Ortho historique

Outils : Les attentes concernant les outils mis en place (les plateformes techniques elles-mêmes) expriment un besoin d’avoir des outils globalement plus ouverts (plus faciles d’accès et aux données plus réutilisables), plus ergonomiques (encore des bogues ou des dysfonctionnements sont constatés sur certains outils, notamment open-source), et plus performants (lenteur constatée, mais cela peut provenir de l’hétérogénéité de la couverture en THD THD THD ou Très haut débit

Débit au minimum de 50 Mbit/s dans le sens descendant et de 10 Mbit/s dans le sens remontant, nécessitant le raccordement des utilisateurs partiellement ou de bout en bout par la technologie fibre optique ; les réseaux FttH ( raccordement optique de bout en bout) permettent d’atteindre des débits symétriques de 100 Mbit/s et plus à terme.
.
"

Agir : Vous etes un privé de l’IG ? Faites vous connaître grâce à notre formulaire Les acteurs privés de l’information géographique

Voir :