Expérimentation pour le passage au numérique des cinémas indépendants

Le cinéma numérique est en cours de déploiement au niveau mondial. Pour les salles de cinéma indépendantes, qui fonctionnent avec des moyens modestes, le passage à la projection numérique est une révolution complexe à différents niveaux, économiques, techniques, culturels et sociaux. Une expérimentation est donc lancée en Aquitaine pour mesurer tous les enjeux de ce passage au numérique ; elle s’appuie sur un panel de 6 salles de cinéma de proximité que la Région soutient dans leur projet d’équipement.

photo : phill.d {JPEG}La Région Aquitaine accompagne les salles de cinéma indépendantes et de proximité depuis plusieurs années, dans le cadre de sa politique culturelle. Il est toutefois apparu nécessaire de se pencher sur la question d’une éventuelle adaptation du dispositif régional, au vu de la révolution technologique qu’est le cinéma numérique.

Pour ce faire, les élus régionaux réunis en Commission permanente commission permanente La Commission permanente est un organe de délibération élu par l’Assemblée plénière à la représentation proportionnelle.

Présidée par le président du Conseil régional, elle se compose de 38 membres dont 15 vice-présidents. Elle se réunit environ une fois par mois.

source : http://aquitaine.fr/institution/con...
le 23 novembre dernier ont adopté le projet d’expérimentation pour le passage au numérique des salles de cinéma indépendantes, s’appuyant sur un panel de 6 salles aquitaines. L’Aquitaine se positionne ainsi en Région-pilote, en partenariat avec le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée).

Une sélection ayant été opérée en amont par une commission technique parmi 27 salles candidates, les 6 cinémas suivants ont été retenus pour cette expérimentation :

Ces 6 salles, auxquelles la Région attribue individuellement une subvention de 30 000 € pour l’équipement numérique d’un écran, feront l’objet d’une étude approfondie et continue pilotée par l’agence régionale Ecla (écrit, cinéma, livre, audiovisuel), tout au long du processus de basculement vers le numérique. L’évaluation qui en résultera doit permettre à la Région de définir de manière prospective les modalités d’accompagnement du passage à la projection numérique dans les salles de cinéma de proximité.

La Région garantira par ailleurs à hauteur de 50% l’emprunt contracté par les salles pour assurer le reste du financement.

Pour en savoir plus :

Crédit photo : phill.d dans Flickr - Certains droits réservés