Hirondo : covoiturage et transports publics sur téléphone

Les élus de la Commission permanente commission permanente La Commission permanente est un organe de délibération élu par l’Assemblée plénière à la représentation proportionnelle.

Présidée par le président du Conseil régional, elle se compose de 38 membres dont 15 vice-présidents. Elle se réunit environ une fois par mois.

source : http://aquitaine.fr/institution/con...
du 6 juin 2011 se sont prononcés en faveur de la réalisation d’une opération pilote d’un service mobilité sur téléphone portable (simple) en Haute Gironde, associant covoiturage et transports public.

L’étalement urbain occasionne une hausse des dépenses publiques nécessaires à la construction et à l’entretien des réseaux de transport. Par ailleurs, la croissance structurelle des prix du carburant a pour conséquence l’augmentation du budget des ménages lié à l’utilisation de la voiture particulière, dominante dans les déplacements en milieu rural et périurbain. Cette situation étant par ailleurs nuisible aux objectifs de développement durable.

Ce triple constat peut motiver les territoires, en partenariat avec les entreprises de la filière TIC TIC Les technologies de l’information et de la communication (TIC) regroupent les techniques utilisées dans le traitement et la transmission des informations, principalement de l’informatique, de l’Internet et des télécommunications.

Par extension, elles désignent un secteur d’activité économique.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Techno...
, à développer des solutions innovantes pour améliorer la mobilité des personnes.

Ainsi, le Pays de la Haute Gironde, composé de 65 communes et plus de 80 000 habitants, situé à proximité de Bordeaux, connaît bien la problématique des flux pendulaires via le goulot d’étranglement que représente le Pont d’Aquitaine, quotidiennement saturé.

Dans ce contexte, le Pays mène des réflexions sur la question des déplacements et de la mobilité dans le cadre du Plan Climat et futur SCOT (notamment Schéma de Services à la population – objectif d’amélioration de l’offre de transport dans tous ses modes).

C’est la rencontre en 2010 du Pays avec l’entreprise Senda et ses partenaires, puis la formulation d’un projet expérimental partagé, Hirondo, qui a conduit a offrir au Pays de la Haute Gironde une opportunité d’action concrète face la problématique de la mobilité.

Hirondo est un service de mobilité sur téléphone portable qui intègre un système de covoiturage en temps-réel avec un système d’information sur le transport public à proximité (trains et bus).

Hirondo vise à faciliter et à rendre plus agréable le covoiturage et l’accès au transport public des personnes sur des déplacements quotidiens ou occasionnels.

L’utilisateur accède au service en deux temps :

  • la création et l’administration de son compte de mobilité sur un site web.
  • l’utilisation quotidienne du service de mobilité sur son téléphone portable, par le biais d’une interface vocale interactive et SMS.

Les partenaires Hirondo vont mettre en œuvre un dispositif de recrutement et d’animation d’une communauté de personnes visant à développer le covoiturage sur des trajets courts mais aussi à créer des échanges entre citoyens au delà de l’action utilitaire du déplacement partagé.

Pour configurer le service au plus près des besoins des utilisateurs, une étude préalable auprès des habitants de la Haute Gironde a permis d’identifier les éléments qui pourront orienter la suite des travaux, en mettant en œuvre des interviews ciblés sur l’acceptabilité, l’utilisabilité et les conditions d’appropriation du service. Consultez les premiers résultats de cette étude d’usage et d’intention

Un contrat de consortium associe ainsi trois entreprises régionales (Websiteburo et Ecolutis à Bordeaux et Ersya à Bayonne) et deux entreprises parisiennes (Senda issue de l’Inria qui a un centre de recherche en Aquitaine, et Conversationnel), dont le chef de filat est assuré par la sarl Senda.

Les expérimentations auront lieu sur le territoire de la Haute Gironde, en deux phases, de 2 mois chacune, soit une durée totale de 4 mois. Le lancement de cette expérimentation devrait avoir lieu en janvier 2012. Une réunion d’information en précisera alors les modalités.

Il s’agit ici pour la Région Aquitaine d’encourager et de soutenir un consortium d’acteurs privés de la filière du numérique, en association et en accord avec un acteur public territorial, pour expérimenter un service numérique dans des objectifs de développement durable, de désenclavement rural et de dynamisation des actions de proximité.

Ce type d’opération, associant acteurs publics et privés dans un objectif de service d’intérêt public durable (notamment économiquement), est au cœur de la stratégie régionale modernisée sur les territoires numériques.

Par ailleurs, le projet s’inscrit dans la démarche régionale de valorisation des données publiques. La Région Aquitaine et le Conseil Général de la Gironde se sont en effet accordés sur l’intérêt d’organiser, de partager et de contribuer à la diffusion en libre accès des données publiques qui permettent aux citoyens de mieux appréhender l’action publique et d’y participer, et autorisent également, pour les entreprises, le développement d’une économie de services fondée sur la connaissance. Ce type d’enjeu est ainsi particulièrement sensible en matière d’informations relatives à la mobilité et aux transports.

Le montant de l’aide allouée à Senda, chef de file du consortium, par la Commission permanente commission permanente La Commission permanente est un organe de délibération élu par l’Assemblée plénière à la représentation proportionnelle.

Présidée par le président du Conseil régional, elle se compose de 38 membres dont 15 vice-présidents. Elle se réunit environ une fois par mois.

source : http://aquitaine.fr/institution/con...
est de 119 816€ sur un budget total de 199 693€.

Le Pays de la Haute Gironde, qui va assurer le relais de l’information (et des supports de communication) vers ses réseaux et partenaires locaux, l’animation du projet via des communications événementielles, et la mise à disposition de matériel, a sollicité de manière parallèle à cette demande, un appui complémentaire à son propre effort auprès de la Région, qui fait l’objet d’une délibération spécifique.

Le montant de l’aide allouée au Pays de la Haute Gironde par la Commission permanente commission permanente La Commission permanente est un organe de délibération élu par l’Assemblée plénière à la représentation proportionnelle.

Présidée par le président du Conseil régional, elle se compose de 38 membres dont 15 vice-présidents. Elle se réunit environ une fois par mois.

source : http://aquitaine.fr/institution/con...
est de 10 598€ sur un budget total de 17 663€.

En savoir plus :

Photo : Pont d’Aquitaine Auteur : Philippe Source : Flickr Licence Creative Commons