Le télétravail en Europe et ailleurs

4 juillet 2008

Dans cette page, sont présentés des exemples, non exaustifs, de pays qui ont mis en oeuvre des mesures incitatives en faveur du télétravail.

En Europe

En Belgique, le gouvernement a publié fin 2007 un guide intitulé « Clés pour … introduire le télétravail dans une entreprise ». Horaires, bien-être au travail, prise en charge des coûts d’équipements ... Cette brochure répond à toutes les questions pratiques qui se posent quand une entreprise fait le pari du télétravail. La nouvelle convention sectorielle pour la fonction publique wallonne, signée en décembre 2007, s’est donnée pour objectif d’accroître l’efficacité de l’administration wallone par le télétravail.

Le gouvernement espagnol a également lancé une expérimentation sur le télétravail en 2007 auprès de 110 employés de la fonction publique et a annoncé son intention d’étendre la mesure à partir de 2008. L’Espagne s’est ainsi fixé comme objectif d’atteindre rapidement 23 000 télétravailleurs dans la fonction publique soit environ 10% des fonctionnaires d’Etat.

Plusieurs pays européens ont prévu des dégrèvements fiscaux portant sur l’équipement du domicile du salarié et éventuellement le loyer (Pays-Bas), les frais de télécommunication (Finlande) ou sur les frais professionnels et de transport (Royaume-Uni) ; la Suède s’apprête également à créer un avantage fiscal en faveur des télétravailleurs à domicile.

La vallée d’Aoste en Italie a publié le 22 mai 2008 une loi visant à développer le télétravail : « la rationalisation de l’organisation du travail et la réalisation d’économies de gestion par l’utilisation flexible des ressources humaines, la conciliation de la vie professionnelle et de la vie familiale et privée et la lutte contre le dépeuplement des endroits décentralisés ».

En Amérique du nord

Au Canada, plusieurs administrations et collectivités locales publient des guides d’information sur le télétravail et ont mis en place des programmes de formation de leurs salariés. La ville de Calgary fait appel à une société pour accompagner les entreprises dans la mise en oeuvre du télétravail et dans son évaluation.

Au sein du gouvernement fédéral des États-Unis, création du site www.telework.gov dont l’objectif est d’offrir des conseils aux employés, aux gestionnaires et aux administrateurs du gouvernement fédéral. Des formations en ligne viennent compléter ce dispositif.

Entre 1999 et 2004, aux Etats-Unis, le projet pilote « ecommute » visait à tester l’impact environnemental du télétravail sur cinq grandes villes américaines : Denver, Houston, Los Angeles, Philadelphie et Washington. L’échantillon analysé portait sur 49 sociétés qui avaient accepté de participer au programme pour 535 employés en télétravail sur 1 ou 2 jours par semaine.

Le gouvernement de Californie a lancé dès 1990 des expérimentations sur le télétravail et a pris en avril 2008 un décret pour développer le télétravail pour les fonctionnaires de l’Etat.

L’Etat d’Oregon offre une réduction d’impôt et des prêts préférentiels pour s’équiper en matériel permettant de télétravailler. Le Maryland a investi 600 000 dollars pour aider les programmes de télétravail dans le secteur privé.

Pour améliorer la qualité de l’air à Phoenix, l’Arizona a encouragé les employés d’Etat à télétravailler (15% de télétravailleurs estimés). Au Minesota, l’Etat demande de diminuer la taille des buildings et donc la surface de bureaux, grâce au télétravail.

En Virginie, le Virginia Department of Rail and Public Transportation offre jusqu’à 35 000 dollars aux entreprises pour mettre en œuvre ou étendre un programme de télétravail.

Au Japon

Le Japon a pris des engagements pour doubler sa population de télétravailleurs d’ici à 2010 (passant ainsi des 6,74 millions actuels, soit 10% de la population active, à 13 millions d’ici 2010).

Eléments collectés et rédigés par Citica http://citica.com/. Contenus disponibles sous Creativ Commons assortis des licences suivantes : Paternité, pas d’utilisation commerciale, pas de modification. http://creativecommons.org/licenses...