Malette USB - outils administratifs en milieu culturel

Le projet du Krakatoa de transposer son « kit de survie administratif en milieu culturel » en malette USB a été soutenu par les élus réunis en commission permanente commission permanente La Commission permanente est un organe de délibération élu par l’Assemblée plénière à la représentation proportionnelle.

Présidée par le président du Conseil régional, elle se compose de 38 membres dont 15 vice-présidents. Elle se réunit environ une fois par mois.

source : http://aquitaine.fr/institution/con...
le 8 février 2010.

Cette malette, créée en 2003 par le Krakatoa est composée d’un ensemble de documents administratifs (350 pages) destinés à répondre aux questions récurrentes mais essentielles des porteurs de projet en musiques actuelles, et plus généralement des acteurs du spectacle vivant.

Fort du succès rencontré par l’outil en Gironde, l’association Transrock maître d’ouvrage, en collaboration avec le RAMA (Réseau Aquitain des Musiques Actuelles) a souhaité diffuser l’outil sur le territoire national, en passant par une phase de préfiguration, à savoir l’essaimage en Aquitaine.

Cette mallette « nouvelle génération » devra répondre aux mêmes exigences que celles de la mallette physique, à savoir :

  • les services de la mallette demeurent gratuits et accessibles à tous.
  • les documents qu’elle contient sont actualisables. Aussi la coordination du réseau se charge d’assurer la veille informationnelle afin d’offrir un contenu systématiquement à jour.
  • la mallette est remise sur rendez vous, dans le cadre d’un entretien personnalisé avec le porteur de projet. En effet, la praticité de ce nouvel outil n’exclue pas la nécessité de s’inscrire dans une véritable démarche d’accompagnement.

Pour gérer la mallette et son contenu, la solution la plus simple et la plus pratique consiste à mettre le contenu de la mallette sur le site http://www.lamallette.org déjà existant et de remettre à l’utilisateur une « clé de type Dongle » qui permettra l’accès au contenu de la mallette.

Le soutien régional s’élève à 40% du projet pour un montant de 40 000 € en crédits d’investissement ;