Mise en place d’un ENT pour les lycées aquitains

La Commission permanente commission permanente La Commission permanente est un organe de délibération élu par l’Assemblée plénière à la représentation proportionnelle.

Présidée par le président du Conseil régional, elle se compose de 38 membres dont 15 vice-présidents. Elle se réunit environ une fois par mois.

source : http://aquitaine.fr/institution/con...
du 17 octobre 2011 a voté les autorisations de programmes qui vont permettre la mise en oeuvre d’une solution d’Environnement Numérique de Travail (ENT), à l’ensemble des lycées (éducation nationale et enseignement agricole).

L’ENT Aquitain comprendra :

  • un ensemble intégré de services numériques
  • un accès sécurisé pour tous les membres de la communauté éducative
  • un accès individuel aux données scolaires et pédagogiques

Par ses fonctionnalités métiers définies en lien avec les services académiques, l’ENT aquitain va également permettre d’améliorer :

  • la pédagogie par la mise en place de cours en ligne et d’exercices interactifs
  • la formation, le savoir et la culture par la mise à disposition de ressources numériques externes (dictionnaires, encyclopédies, livres scolaires numériques …)
  • la gestion de la vie scolaire des établissements (suivi des notes et des absences des élèves, communication avec les familles)

Les 94 400 lycéens de la Région (éducation nationale et enseignement agricole) auront ainsi en 2014 (date de fin du déploiement de l’ENT) à leur disposition un outil informatique unique contenant l’ensemble de leurs travaux scolaires des années lycée.

Le montage de ce projet permet également aux Conseils Généraux qui le souhaiteraient de s’y associer et de bénéficier ainsi de la même solution logicielle afin de préserver la continuité pédagogique entre collèges et lycées.

Cet outil innovant dans ses fonctionnalités permet d’assurer une équité de formation pour tous les élèves sur tout le territoire et s’intègre dans la démarche de développement durable.

L’autorisation de programme s’élève à 2 850 000 €.