Naissance du cluster « Aquitaine Robotics »

29 juillet 2013

Illustration de l'actualité : Naissance du cluster « Aquitaine Robotics »

La Région Aquitaine vient de se lancer dans un nouveau challenge : constituer une filière robotique forte pour faire de la région un territoire leader en la matière. Elle a pour cela rassemblé tous les acteurs du secteur et a créé, le 12 juillet dernier, un nouveau cluster cluster Concentration géographique d’entreprises et d’institutions portées par une même synergie professionnelle, dont l’objectif est de promouvoir un secteur et d’en accroitre les parts de marché  : Aquitaine Robotics.

    Genèse du cluster cluster Concentration géographique d’entreprises et d’institutions portées par une même synergie professionnelle, dont l’objectif est de promouvoir un secteur et d’en accroitre les parts de marché

En juin 2012, la Région Aquitaine a engagé une réflexion autour d’une filière robotique, en partenariat avec l’agence Aquitaine Développement Innovation (ADI). L’objectif était de déterminer les compétences des entreprises en la matière et les utilisations de la robotique sur le territoire régional.

Elle a réuni, en novembre 2012 puis en février 2013, une quarantaine d’acteurs du secteur - industriels et chercheurs - afin de poursuivre avec eux cette réflexion et structurer une vision commune sur les orientations et les actions prioritaires à mener.

L’une des premières actions concrètes de ces rencontres a été la participation à un stand collectif, à l’initiative d’Aquitaine Développement Innovation, d’une quinzaine de PME (Petites et moyennes entreprises), laboratoires et écoles d’ingénieurs au salon Innorobo, du 19 au 21 mars 2013 à Lyon.

Dès lors, l’idée de création de cluster cluster Concentration géographique d’entreprises et d’institutions portées par une même synergie professionnelle, dont l’objectif est de promouvoir un secteur et d’en accroitre les parts de marché a été fortement appuyée par les professionnels de la filière, très enthousiastes à la réalisation du projet.

C’est ainsi qu’est né, le 12 juillet 2013, le cluster cluster Concentration géographique d’entreprises et d’institutions portées par une même synergie professionnelle, dont l’objectif est de promouvoir un secteur et d’en accroitre les parts de marché « Aquitaine Robotics », sorte de pôle de compétitivité rassemblant des entreprises autour d’une thématique spécifique commune : la robotique. La présidence a été confiée à Marco Calcamuggi, également directeur général de R&Drone.

Sa mission consistera à cristalliser les efforts déjà entrepris, coordonner les actions des différentes structures existantes, créer des synergies nouvelles, accompagner les projets de R&D (Recherche & Développement) jusqu’à la mise sur le marché en promouvant les cycles de développement courts, surveiller les marchés émergents, lancer des appels à projets sur des thématiques innovantes et attirer d’autres acteurs dans la région. Les premières actions du cluster cluster Concentration géographique d’entreprises et d’institutions portées par une même synergie professionnelle, dont l’objectif est de promouvoir un secteur et d’en accroitre les parts de marché seront de créer une cartographie régionale des compétences et de mettre en place des cellules d’intelligence économique et de veille technologique.

    Une filière, de multiples champs d’application

Projet Flowers de l'Inria En Aquitaine, plus d’une cinquantaine d’entreprises sont liées de près ou de loin à la filière robotique, qu’elle soit industrielle, militaire ou de services. Citons à titre d’exemple les projets suivants :

Les champs d’application sont très nombreux : transports, industrie, logistique, agriculture, santé, loisirs, défense, éducation… Du robot médical au drone de surveillance des forêts, le développement technologique s’appuie sur diverses sciences : mécatronique, électronique, optronique, logiciel embarqué, énergie, nanomatériaux, intelligence artificielle, connectique…

Pour mieux cibler son objectif, le cluster cluster Concentration géographique d’entreprises et d’institutions portées par une même synergie professionnelle, dont l’objectif est de promouvoir un secteur et d’en accroitre les parts de marché Aquitaine Robotics se concentrera principalement sur deux thèmes : la robotique au service de la ville et des transports intelligents (projet Viviane) et la robotique spatiale (projet Argos).

Il appuiera également son développement grâce au volet formation. La région Aquitaine est en effet déjà bien dotée du point de vue de la formation, avec la présence d’écoles d’ingénieur de haut niveau et de plusieurs laboratoires de recherche en robotique (Estia, Enseirb, Inria, IPB...). On compte déjà 5 masters robotique en Aquitaine.

    La robotique, prochaine grande révolution industrielle

La robotique est considérée comme l’une des technologies clefs pour l’avenir. De nombreux experts considèrent en effet que ce secteur pourrait être la prochaine grande révolution industrielle, comparable à celle provoquée par internet.

En Europe, le secteur de la robotique obtient d’excellents résultats, puisqu’il représente environ un quart de la production mondiale dans le domaine de la robotique industrielle et 50 % des parts de marché de la robotique de services professionnelle. Depuis 2007, la Commission européenne a financé plus de 120 projets de recherche dans le domaine de la robotique pour un montant d’environ 600 millions d’euros. En 2014, le programme Horizon 2020 et ses 80 milliards d’euros (dont une partie allouée à la R&D en robotique) poursuivra les efforts déjà entrepris. Dans la seule branche « robotique de service » la Commission européenne estime le marché à 100 milliards d’euros en 2020, multiplié par 30 en 10 ans.

Le Gouvernement français a de son côté annoncé le 19 mars 2013 un plan national pour la filière robotique : « France Robots initiatives ». L’objectif que se fixe la France est de compter parmi les cinq nations leader de la robotique dans le monde d’ici à l’horizon 2020. Un défi que le cluster cluster Concentration géographique d’entreprises et d’institutions portées par une même synergie professionnelle, dont l’objectif est de promouvoir un secteur et d’en accroitre les parts de marché Aquitaine Robotics compte bien relever....

Après Aetos, le cluster cluster Concentration géographique d’entreprises et d’institutions portées par une même synergie professionnelle, dont l’objectif est de promouvoir un secteur et d’en accroitre les parts de marché drones, Topos, le cluster cluster Concentration géographique d’entreprises et d’institutions portées par une même synergie professionnelle, dont l’objectif est de promouvoir un secteur et d’en accroitre les parts de marché dédié à la navigation et la localisation par systèmes satellites, Aerospace Valley, le pôle de compétitivité de l’aéronautique, de l’espace et des systèmes embarqués, le lancement d’Aquitaine Robotics montre que l’Aquitaine a résolument pris le parti de l’innovation et qu’elle compte bien garder son avancée.