Projet d’institut du patrimoine numérique en Aquitaine, Arkhopole

L’Adeiso s’en vu octroyer une subvention par les élus de la Commission permanente commission permanente La Commission permanente est un organe de délibération élu par l’Assemblée plénière à la représentation proportionnelle.

Présidée par le président du Conseil régional, elle se compose de 38 membres dont 15 vice-présidents. Elle se réunit environ une fois par mois.

source : http://aquitaine.fr/institution/con...
du 12 juillet 2010 pour conduire une mission d’expertise sur la mise en place d’un Institut du patrimoine numérique.

L’enjeu d’un tel Institut est d’organiser un pôle de compétences industrielles autour du patrimoine numérisé abordant les différents éléments de la chaîne de production.

La définition précise de ce projet nécessite la mobilisation de compétences spécifiques, d’expertise technique impliquant la mobilisation par l’ADEISO d’une mission d’assistance afin de l’aider à définir au mieux ce projet de création.

Le projet d’Institut du Patrimoine Numérique (ARKHOPOLE) est issu des réflexions menées dans le cadre du groupe de travail, animé par la Région, chargé d’élaborer des propositions aquitaines éligibles à l’objectif du Grand Emprunt dans sa composante en faveur de l’économie numérique.

Deux projets aquitains d’envergure ont été lancés en 2009 et 2010 autour de la valorisation numérique du patrimoine (Architecture, statuaires, livres et photos) : Bordeaux 3 Dimensions (B3D) et Plateforme pour le Livre NUMérique (POLINUM)

  • B3D : dispositif numérique global novateur au service de la valorisation du patrimoine historique du coeur de Bordeaux
  • POLINUM : une plate-forme collaborative de recherche et développement pour la numérisation et la valorisation des fonds patrimoniaux, industriels et informationnels à des fins culturelle, éditoriale et économique.

Dans le cadre de ce projet, l’ADEISO est le porteur des besoins mutualisés d’entreprises adhérentes oeuvrant pour la valorisation numérique du patrimoine.

Pour ce faire, l’association ADEISO bénéficiera d’une subvention de 15 000€ (70%) en crédits d’investissement.

Lire la délibération sur le soutien à l’Adeiso pour l’Institut du patrimoine numérique aquitain