Rencontres mondiales du logiciel libre en 2010

22 décembre 2009

Les 11es Rencontres mondiales du logiciel libre logiciel libre Un logiciel libre est un logiciel dont l’utilisation, l’étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement, afin de garantir certaines libertés à l’utilisateur.

Ces droits peuvent être simplement disponibles (cas du domaine public) ou bien établis par une licence, dite « libre », basée sur le droit d’auteur.

Un logiciel est dit « libre » s’il confère à son utilisateur quatre libertés :

- la liberté d’exécuter le programme, pour tous les usages ;

- la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à ses besoins ;

- la liberté de redistribuer des copies du programme (ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies) ;

- la liberté d’améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.
- RMLL se tiendront en Aquitaine du 6 au 11 juillet 2010. Les élus de la Commission permanente commission permanente La Commission permanente est un organe de délibération élu par l’Assemblée plénière à la représentation proportionnelle.

Présidée par le président du Conseil régional, elle se compose de 38 membres dont 15 vice-présidents. Elle se réunit environ une fois par mois.

source : http://aquitaine.fr/institution/con...
du 23 novembre ont accordé leur soutien à l’organisation de ces prochaines rencontres.

Créées en 2000 par l’association bordelaise des utilisateurs de logiciels libres (Abul), les RMLL sont l’opportunité, chaque année au travers de conférences et d’ateliers, pour la communauté du “libre” de rencontres entre experts et amateurs, de réflexions sur des projets innovants et de promotion des logiciels libres auprès du grand public (particuliers, entreprises et collectivités).

L’association Abul avait été l’organisatrice des éditions 2000, 2001, 2002 et 2004.

Cette manifestation de sensibilisation et d’initiation au Libre s’adresse à tous au travers de thématiques spécifiques traditionnelles mais également dans des domaines comme la santé, l’enseignement ou encore le développement durable.

L’édition 2010 a également l’ambition de renforcer l’aspect de la culture libre au-delà du logiciel en proposant animations, spectacles, rencontres qui contribuent à explorer de nouveaux espaces : musique, danse, théâtre, arts visuels, secteur associatif, développement durable, économie sociale et solidaire.