Semaine du coworking au Pays Basque

8 mars 2013

Du 8 au 12 avril, l’antic organise à Bidart la 4e édition des Rencontres Numériques sur le thème : « Coworking et Télétravail Télétravail Le télétravail, sous sa forme salariée, décrit tout travail s’effectuant à distance, en dehors de l’entreprise, à l’aide de technologies de l’information et de la communication, et sans contrôle hiérarchique physique.

On parle également de télétravail pour décrire le travail mobile (également appelé travail nomade ou itinérant) où le salarié exerce depuis n’importe quel lieu distant de l’entreprise (chez un client, dans un moyen de transport, …) sans que ce lieu ne soit forcément unique.

Le télétravail, sous sa forme indépendante, décrit une relation exercée à distance du client ou du donneur d’ordre, toujours via l’utilisation de technologies de l’information et de la communication, et l’impossibilité physique, pour ce dernier, de contrôler l’exécution du travail. La référence contractuelle est ici le contrat de service.

source : Citica – Pascal Rassat http://numerique.aquitaine.fr/IMG/p...
 : mode d’emploi, bonnes pratiques, témoignages, outils numériques et cadre juridique »

Cet évènement s’adresse aux élus, directeurs et chefs de services de collectivités territoriales, aux chefs d’entreprises, télétravailleurs, indépendants et libéraux susceptibles de coworker, ainsi qu’aux prestataires TIC TIC Les technologies de l’information et de la communication (TIC) regroupent les techniques utilisées dans le traitement et la transmission des informations, principalement de l’informatique, de l’Internet et des télécommunications.

Par extension, elles désignent un secteur d’activité économique.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Techno...
.

Il alternera journées de formation sur le télétravail Télétravail Le télétravail, sous sa forme salariée, décrit tout travail s’effectuant à distance, en dehors de l’entreprise, à l’aide de technologies de l’information et de la communication, et sans contrôle hiérarchique physique.

On parle également de télétravail pour décrire le travail mobile (également appelé travail nomade ou itinérant) où le salarié exerce depuis n’importe quel lieu distant de l’entreprise (chez un client, dans un moyen de transport, …) sans que ce lieu ne soit forcément unique.

Le télétravail, sous sa forme indépendante, décrit une relation exercée à distance du client ou du donneur d’ordre, toujours via l’utilisation de technologies de l’information et de la communication, et l’impossibilité physique, pour ce dernier, de contrôler l’exécution du travail. La référence contractuelle est ici le contrat de service.

source : Citica – Pascal Rassat http://numerique.aquitaine.fr/IMG/p...
et les tiers-lieux
, des ateliers thématiques, des rencontres avec des télétravailleurs et des coworkeurs, des témoignages et retours d’expériences ainsi que des échanges libres.

Toute la semaine, accès gratuit à l’espace de coworking.

Voir le programme complet

Coworking au Pays Basque

C’est en juillet 2012 que l’antic a ouvert le premier espace de coworking au Pays Basque, en collaboration avec l’association « Coworking Pays Basque » et le réseau Tiers-Lieux, travailler autrement en Aquitaine.

Cet espace de 60 m2 situé sur la Technopole Izarbel à Bidart (64) accueille tous les jours des travailleurs indépendants et salariés. Une vingtaine de personnes fréquentent ainsi, régulièrement ou de façon plus occasionnelle, l’espace de coworking de l’antic.

Témoignages

Magali Chéchin est commerciale Export, salariée de la société European Sourcing (objets publicitaires et cadeaux d’affaires). Elle fréquente l’espace de coworking tous les jours depuis novembre dernier, sauf quand elle est en déplacement. « Le coworking m’a permis de retrouver une vie professionnelle « normale », c’est-à-dire de sortir de chez moi le matin pour travailler et revenir le soir, sans associer mon appartement au travail. Cela permet aussi de renouer des liens sociaux et de tisser des contacts professionnels et personnels ».

Francis Milhau exerce une activité de freelance informatique avec un statut d’auto-entrepreneur. Il fréquente l’espace de coworking 2 ou 3 jours par semaine. « Les principaux avantages du coworking sont de renouer des liens sociaux et professionnels, ainsi que de m’apporter des affaires dans mon activité de freelance informatique »

Franck Biérinx est agent commercial pour un grand groupe industriel allemand. Compte tenu de son activité impliquant de nombreux déplacements, il fréquente l’espace de coworking seulement une journée ou une demi-journée par semaine. « Le coworking apporte tout d’abord un rituel de travail qui s’avère important quand on travaille seul chez soi. Il facilite ensuite les échanges et la création de liens entre les personnes qui fréquentent ce type de lieu ».

Jean-Christophe Fauquenot est président de l’association Coworking Pays Basque et membre du collectif « Tiers Lieux, travailler autrement en Aquitaine » Il fréquente l’espace de coworking plusieurs fois par semaine en demi-journée. « Le coworking permet d’avoir une vie sociale, car ce n’est pas évident de travailler seul chez soi. L’espace permet de se retrouver pour travailler, échanger et partager collectivement, dans une ambiance très conviviale ».

Lien vers une autre actualité JT TF1 8 mars 2013 : Les bénéfices du télétravail