Tirer parti de la révolution numérique

8 avril 2010

Alain Rousset a affiché dans sa déclaration générale, lors de son élection à la présidence du Conseil régional le vendredi 26 mars 2010, sa volonté de renforcer les efforts de la Région à l’occasion de cette nouvelle mandature pour conserver le temps d’avance qu’a acquis l’Aquitaine numérique. L’objectif premier est de mettre la puissance du numérique au service de l’alliance emploi, croissance, environnement.

    Conserver un temps d’avance

ARousset_pleniere_26mars2010« Cela concerne en premier lieu l’accès à Internet pour tous, qu’il s’agisse de raccordement au très haut débit, de mise à disposition d’équipements dans les foyers de jeunes travailleurs ou dans les résidences étudiantes, de reconditionnement des ordinateurs usagers pour les bénéficiaires de minima sociaux. Mais cela suppose également un effort soutenu en faveur de l’usage des logiciels libres dans les services à la personne mais aussi dans l’administration régionale et les lycées. »

Pour construire le développement du numérique en Aquitaine, 10 axes d’action sont proposés :

  • Contribuer à bâtir une société plus respectueuse de l’environnement ;
  • Développer les infrastructures ;
  • Lutter contre l’« innumérisme » ;
  • Désenclaver les territoires ;
  • Outiller les lycées ;
  • Encourager l’innovation ;
  • Libérer les données ;
  • Maîtriser les outils ;
  • Accompagner l’évolution des médias ;
  • Accompagner les industries culturelles.

Lire le projet de la mandature 2010-2014

Regarder la vidéo de la Séance plénière d’installation du nouveau conseil régional du 26 mars 2010

    Consolider les actions engagées

Le programme de la nouvelle mandature est engagé sur l’émergence des actions et des partenariats déjà mis en oeuvre.

    Les grands axes de la politique TIC TIC Les technologies de l’information et de la communication (TIC) regroupent les techniques utilisées dans le traitement et la transmission des informations, principalement de l’informatique, de l’Internet et des télécommunications.

Par extension, elles désignent un secteur d’activité économique.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Techno...
depuis 2004

- Le Schéma régional de développement du haut débit a permis l’accompagnement financier mais aussi technique et juridique, de 2003 à 2009, de 12 projets de réseaux d’initiative publique à hauteur de 29 millions d’euros (M€) de ressources Région pour un montant total des investissements à hauteur de 189M€. En 2009 a été mis en place le Programme cadre de la Région pour le développement du très haut débit.

  • L’intégration du numérique dans tous les champs de responsabilité de la Région en ce qui concerne les Lycées, l’enseignement supérieur et la formation professionnelle. Voir le dossier complet sur les TICE en Aquitaine (Technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement).
  • La Région a fait le choix, avec l’État et l’Europe, de prioriser le développement de la compétitivité régionale du et par le numérique par le couplage des ressources de la Région et de celles du Feder. Depuis 2007, l’Axe 2 du programme Feder consacre 45 millions d’euros, lesquels, associés à 19 millions d’euros de la Région constituent un effet de levier important, de l’ordre de 54%, en moyenne, du besoin de financement des projets, sur un besoin de financement global évalué à hauteur de 128 millions d’euros.

    L’édition et la production de contenus numériques patrimoniaux

    L’engagement régional vis-à-vis du logiciel libre logiciel libre Un logiciel libre est un logiciel dont l’utilisation, l’étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement, afin de garantir certaines libertés à l’utilisateur.

Ces droits peuvent être simplement disponibles (cas du domaine public) ou bien établis par une licence, dite « libre », basée sur le droit d’auteur.

Un logiciel est dit « libre » s’il confère à son utilisateur quatre libertés :

- la liberté d’exécuter le programme, pour tous les usages ;

- la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à ses besoins ;

- la liberté de redistribuer des copies du programme (ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies) ;

- la liberté d’améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.

L’Aquitaine est le partenaire historique des premières « Rencontres mondiales du Logiciel Libre » (RMLL) qui ont eu lieu en juillet 2000 sur le campus bordelais. Plus récemment l’Aquitaine a été partenaire de l’édition 2008 qui s’est tenu dans les Landes et l’est à nouveau pour son édition 2010, qui aura lieu dans la région bordelaise.

Par ailleurs, la Région a permis par son soutien financier la production de la version un d’Abulédu http://abuledu.org/ , une solution éducative, qui est maintenant autonome et l’une des rares distributions de logiciel libre logiciel libre Un logiciel libre est un logiciel dont l’utilisation, l’étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement, afin de garantir certaines libertés à l’utilisateur.

Ces droits peuvent être simplement disponibles (cas du domaine public) ou bien établis par une licence, dite « libre », basée sur le droit d’auteur.

Un logiciel est dit « libre » s’il confère à son utilisateur quatre libertés :

- la liberté d’exécuter le programme, pour tous les usages ;

- la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à ses besoins ;

- la liberté de redistribuer des copies du programme (ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies) ;

- la liberté d’améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté.
a être agréée S2i2e-Serveurs Internet/Intranet d’Établissements et d’Écoles.

En ce qui concerne ses propres activités, la stratégie continue de la Région Aquitaine est de publier aussitôt que c’est possible les informations qu’elle édite sous licences Creative Commons, à l’instar de ce qui est fait dans ce site « Aquitaine Société Numérique ».

Études, informations de services et guides sont également publiés en Creative Commons dès lors que l’engagement en est pris avec l’auteur initial.

Enfin, les sites Web de la Région sont tous développés à partir de logiciels libres.

Par ailleurs, les orientations de l’Axe 2 du Feder préconisent un développement privilégié d’applications et services à base de logiciels libres, ainsi que la publication des études et recherches sous Creative Commons. On peut ainsi identifier notamment quelques premiers résultats de cette incitation :

    Des partenariats pérennes

La nécessité d’actualiser la réflexion sur le sujet en mouvement qu’est la civilisation numérique conduit la Région à activer un réseau partenarial important :

Toutes les actions conduites par la Région Aquitaine sont présentées dans les rubriques thématiques du site.

Chacune comporte une sous-rubrique Projets soutenus qui présente les délibérations votées par les conseillers régionaux pour des projets portés par des acteurs du secteur.

A lire également : Repères chiffrés 2008-2009 sur des actions de la Région dans le secteur des TIC TIC Les technologies de l’information et de la communication (TIC) regroupent les techniques utilisées dans le traitement et la transmission des informations, principalement de l’informatique, de l’Internet et des télécommunications.

Par extension, elles désignent un secteur d’activité économique.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Techno...
ainsi que des éléments d’état des lieux des TIC TIC Les technologies de l’information et de la communication (TIC) regroupent les techniques utilisées dans le traitement et la transmission des informations, principalement de l’informatique, de l’Internet et des télécommunications.

Par extension, elles désignent un secteur d’activité économique.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Techno...
en Aquitaine.

Crédit photo : Hervé Lefebvre Twin