Val de Leyre : le coworking à portée d’autoroute

Le 10 février 2014, les élus ont voté le soutien à la création d’un tiers-lieu, espace de travail partagé et collaboratif, à proximité immédiate de la sortie 21 de l’autoroute A63.

La Communauté de Communes du Val de l’Eyre est un territoire résidentiel attractif, mais les activités économiques restent concentrées sur le pôle urbain : 53% des actifs sont contraints de se déplacer à plus de 30km pour aller travailler, essentiellement vers la CUB.

Les outils numériques permettent le travail en mobilité et, de ce fait, à la réduction des déplacements. Au télétravail à domicile s’offre aujourd’hui une alternative : les tiers-lieux, situés entre domicile et entreprise, afin de travailler près de chez soi tout en disposant concrètement d’un environnement numérique, professionnel et social.

La Communauté de Communes du Val de l’Eyre a souhaité se donner les moyens d’animer son tiers-lieu « Espace 21 » implanté dans ses locaux rénovés situés à proximité immédiate de la sortie 21 de l’autoroute A63, ouvert depuis novembre 2013.

L’animation et la communication autour de cet espace sont une composante essentielle de la réussite du coworking.

Les animations, réalisées en collaboration avec un collectif d’entreprises locales, permettront notamment au tissu économique de trouver dans l’Espace 21 une aide à leur problématique quotidienne par des réponses concrètes et immédiates, notamment pour les très petites entreprises qui se sentent souvent isolées. Ces animations seront également l’occasion pour ces acteurs de se rencontrer et de tisser des liens économiques. La communication aura pour cibles prioritaires les indépendants et les salariés en télétravail. Elle sera articulée principalement autour de la création et diffusion de dépliants et d’affiches, la réalisation d’une publicité diffusée dans les cinémas, la création d’un module site internet, des mailings ciblés, des participations à des salons professionnels et l’organisation de journées portes ouvertes ou thématiques.

Objectifs : L’activité du tiers-lieu s’inscrit dans une logique de développement, à la fois au sein des entreprises et dans les territoires, en pouvant permettre :

  • de redynamiser l’économie en conservant les emplois là où ils sont au sein des territoires périurbains et ruraux, les professionnels concernés étant porteurs de compétences nouvelles et de ressources en termes de consommation pour le territoire sur lequel ils opèrent,
  • de contribuer d’une manière efficace au développement durable, en désengorgeant les villes et les axes de circulation tout en favorisant la vitalité des territoires.

Voir la vidéo de présentation : https://www.youtube.com/watch?v=ZX_...

Télécharger la délibération

PDF - 501.7 ko

Télécharger l’annexe

PDF - 59 ko